Le baptême catholique s'en va-t-il à la dérive?

Un sacrement qui prend l'eau… 

Aujourd'hui, lorsqu'un bébé vient au monde, les parents se demandent : « Le fait-on baptiser ou non? » Rien à voir avec ce qui se passait il y a quelques décennies où la question ne se posait même pas. Naissance signifiait baptême. Mais ce n'est plus le cas. Au Québec, ce sacrement prend l'eau. En 2009, sur dix nouveau-nés, quatre ne sont pas baptisés. Une chute de près de 25 % en presque 30 ans!

Les jeunes parents de la génération « Y » désertent plus que jamais ce rite d'initiation chrétien et préfèrent des cérémonies laïques. Si le baptême est la porte d'entrée de tous croyants dans l'Église, d'autres, de plus en plus nombreux, choisissent la porte de sortie. Ils rejettent leur baptême et demandent l'apostasie.

Kilomètre zéro vous conduit en Outaouais à la rencontre d'un couple qui fait baptiser son enfant par tradition plutôt que par conviction. Au Centre-du-Québec, l'humoriste Ghislain Taschereau retourne là où il a été baptisé pour raconter à notre journaliste sa démarche d'apostasie. À Laval, un couple souhaite la bienvenue à son enfant grâce à un célébrant laïque.

Date de diffusion : 7 septembre 2009

2009
Classification
  • Collégial C Collégial
  • Éducation des adultes A Éducation des adultes
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle