Droit de parole aux aveugles

Au-delà de la tragédie qu'est la perte de la vue, c'est toute la question de la marginalité qui est traitée ici. Ils sont autour de 7 000 dans la région de Montréal à vivre dans le noir. Certains réussissent même à considérer leur handicap de façon positive. Comment traite-t-on ceux qui sont différents? Doit-on s'adapter à eux ou doivent-ils s'adapter à notre façon de vivre?

2002
Classification
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle
  • Collégial C Collégial