Le poids des mots

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Le poids des mots
Cette vidéo fait partie de la série 180 jours

Les mots, positifs ou négatifs, ont un effet réel sur la confiance des élèves 

Certains élèves commencent à se démotiver. Les inscriptions au cégep approchent; comment les inciter à se dépasser quand les échecs se multiplient? Les mots prononcés au fil du temps peuvent laisser de vives cicatrices et affecter la confiance en soi. Celso Leduc tente de renverser la vapeur auprès de ses élèves ayant un trouble de la communication. De son côté, la directrice adjointe de première secondaire, Isabelle Ross, dénonce une situation inquiétante à la DPJ. 

Pour compléter leur étape, les élèves d'Alain Blais, enseignant de mathématique, font un examen qui se veut en même temps une pratique en vue de l'épreuve ministérielle de juin. Déçu des résultats, il profite de l'occasion pour leur brasser la cage. 

La directrice adjointe des secondaires 1, Isabelle Ross, est inquiète pour la sécurité d'une élève. Celle-ci semble manquer d'encadrement parental. Elle prend la décision de rapporter la situation à la Direction de la protection de la jeunesse. 

La directrice de l'adaptation scolaire, Line Boucher, organise tous les mardis une séance de corde à danser pour encourager les élèves de son département à bouger et à repousser leurs limites. 

Annie Tétrault, la directrice adjointe de secondaire 4 et 5, rencontre un élève complètement démotivé. Pour lui, l'école représente de multiples échecs. À deux mois de la fin de l'année scolaire, les intervenants tentent de trouver les meilleurs moyens afin de le garder en classe. 

Annie Lévesque, l'intervenante du local de retrait, revient sur un incident vécu par un élève des classes de communication. Celui-ci, à défaut de pouvoir exprimer son inconfort correctement, a frappé un élève de sa classe. En douceur, elle lui donne des trucs pour l'aider à canaliser ses émotions. 

Les élèves de secondaire 5 sont invités à visiter les kiosques des cégeps et des universités. La période d'inscription bat son plein et le choix n'est pas facile pour tout le monde. Les réponses tant attendues ne font pas que des heureux. 

Dans la classe des troubles du spectre de l'autisme, les intervenantes Valérie Coombs et Laurence Doucet s'assurent de démarrer la journée du bon pied. Un simple contretemps chamboule complètement la structure d'un élève, qui refuse d'entrer en classe. 

Celso Leduc, qui enseigne à des élèves ayant un trouble de la communication, a préparé un exercice de confiance en soi. Il souhaite que ses étudiants mettent l'accent sur leurs qualités et qu'ils oublient les cicatrices du passé. 

Date de diffusion : 8 novembre 2018

Documentaire - 45 min 55 sec

Québec - Avanti Ciné Vidéo en collaboration avec Télé-Québec - 2018