Explorateur 1602-1604

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Explorateur 1602-1604
Cette vidéo fait partie de la série Le rêve de Champlain

Géographe du roi, Samuel de Champlain doit convaincre la cour de la faisabilité d'établir une Nouvelle-France en Amérique du Nord. Les échecs des précédentes aventures françaises (Cartier, l'île de Sable, la Floride, Tadoussac) ont miné la confiance de certains quant au potentiel de cette « froidure sans or ». Champlain réussit à convaincre son entourage, et une nouvelle expédition s'organise.

Nous nous rendons au vieux bassin de Honfleur, ancienne rampe de lancement de nombreux voyages de Champlain vers la Nouvelle-France. C'est ici que se trouve le Vieux Logis, une magnifique résidence d'époque qui a appartenu à l'explorateur Pierre de Chauvin et où Champlain a séjourné en 1603. Il y prépare son premier départ vers l'Amérique du Nord, sous le commandement de Pont-Gravé. Cette traversée épique initie Champlain à la fureur de l'Atlantique Nord: une tempête d'une violence épouvantable malmène l'équipage pendant dix-sept jours. C'est l'occasion d'en apprendre davantage, en compagnie d'un historien maritime, sur les conditions de vie effroyables à bord des vaisseaux transatlantiques de l'époque.

Au printemps 1603, Samuel de Champlain débarque sain et sauf à Tadoussac. Le même jour, à l'embouchure du Saguenay, c'est par un incroyable hasard du destin que plus d'un millier d'Amérindiens de plusieurs nations se rassemblent. Champlain se présente à eux sans armes : un plan téméraire, voire révolutionnaire pour l'époque. David Hacket-Fischer conclut que cette rencontre fortuite marque le début d'une alliance entre les fondateurs de la Nouvelle-France et trois nations indiennes.

À bord d'un voilier, notre correspondant suit les traces de Champlain, qui explore ensuite la vallée du Saint-Laurent à la recherche d'un passage vers l'Asie. Le géographe du roi cartographie le territoire et n'en croit pas ses yeux : « Plus nous allions de l'avant, plus le pays est beau », écrira-t-il dans son rapport destiné à Henri IV. Il conclut qu'en plus d'être un carrefour majeur du commerce des fourrures, le territoire semble convenir parfaitement à l'établissement d'une colonie. Mais l'année suivante, le commandant de Mons choisit plutôt d'établir la colonie à l'île de Sainte-Croix, en Acadie. Hors, cette île qui devait être une forteresse idéale pour contrer la menace espagnole devient, en hiver, leur propre prison. Une erreur fatale.

Date de diffusion : 8 juin 2015

Documentaire - 27 min

Québec - Fairplay et Slalom en collaboration avec Télé-Québec - 2015