Pourra-t-on un jour trouver les causes du suicide? (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Pourra-t-on un jour trouver les causes du suicide? (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Une pilule, une petite granule - Saison 11 - Hiver

La question du public 

Jean-Claude et Pierrette Ribourtout ont perdu leur fille Luce, qui s'est enlevé la vie en 2009 à l'âge de 36 ans, des suites de différentes psychoses et de la bipolarité qui la minait depuis des années.

Pour tenter de donner un sens au décès de leur fille, et surtout pour contribuer à leur manière à lutter contre le suicide, M. et Mme Ribourtout ont décidé de confier le cerveau de leur fille à la banque de cerveaux de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas. Mise sur pied en 1980, cette banque comprend aujourd'hui près de 3 000 échantillons de cerveaux qui contribuent chacun à leur façon à l'avancement de la science.

Date de diffusion : 5 février 2015

Magazine - 8 min 38 sec

Québec - Téléfiction en collaboration avec Télé-Québec - 2015