Fabriquer une cornée en laboratoire (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Fabriquer une cornée en laboratoire (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Le code Chastenay - Saison 8 - Hiver

L'œil est un organe complexe et fragile, et plus particulièrement la cornée, qui peut être endommagée par des chocs ou des brûlures, entraînant parfois la cécité. Pour aider les victimes d'accidents à retrouver la vue, des chercheurs de Québec ont réussi à concevoir des cornées en laboratoire. Lorsque la cornée est endommagée dans un seul œil, il est possible de prélever des cellules souches dans l'autre œil pour réparer les dommages. Cependant, le chirurgien doit prélever le tiers des cellules présentes dans l'œil sain, risquant ainsi de nuire à la vision.

Lucie Germain, chercheuse en génie cellulaire au laboratoire d'organogénèse expérimentale (LOEX), a développé une méthode qui contourne ce problème : elle peut recréer une cornée entière à partir d'un petit nombre de cellules souches. Elle veut maintenant raffiner sa technique pour pouvoir construire une cornée à partir des cellules souches d'un autre donneur.

Date de diffusion : 13 janvier 2015

Magazine - 7 min

Québec - Pixcom en collaboration avec Télé-Québec - 2015