Alzheimer : poser le bon diagnostic (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Alzheimer : poser le bon diagnostic (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Le code Chastenay - Saison 8 - Automne

La maladie d'Alzheimer représente le type de démence le plus fréquent. Le problème, c'est que l'Alzheimer est parfois confondue avec des démences dites atypiques, qui touchent la mémoire, mais aussi le comportement et le langage. Or, donner le mauvais médicament à un patient peut aggraver ses symptômes. 

Robert Laforce, neurologue au CHU de Québec, veut à tout prix éviter ces erreurs de diagnostic. Avec un collègue spécialiste en médecine nucléaire, il teste un scanneur (le TEP) avec un nouveau radiotraceur capable de rendre visibles dans le cerveau des patients des plaques d'amyloïdes, la signature de la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs espèrent que cette technique, pour l'instant à l'essai sur un petit nombre de patients, permettra d'améliorer la précision des diagnostics de démence à plus grande échelle.

Date de diffusion : 25 novembre 2014

Magazine - 7 min 46 sec

Québec - Pixcom en collaboration avec Télé-Québec - 2014