Seules

Hafida et Fatiha auraient préféré ne jamais partir de chez elles, mais la poursuite du bonheur, autant pour elles-mêmes que pour leurs enfants, les a poussées à laisser leur Algérie natale pour Montréal. Elles se sont sacrifiées, subissant divorce et démembrement de la famille, en plus d'accepter les études le soir et le travail le jour, à 50 ans. Leur abnégation s'est prolongée, année après année puis, un jour, elles ont décidé de quitter leur terre d'accueil, fatiguées de se battre seules.

2008
Classification
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle
  • Collégial C Collégial
  • Éducation des adultes A Éducation des adultes