Dépister les AVC avec un simple trait de crayon (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Dépister les AVC avec un simple trait de crayon (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Le code Chastenay - Saison 7 - Automne

Notre signature en révèle bien plus sur notre santé qu'on le croit. Elle pourrait même devenir un outil de dépistage précoce des accidents vasculaires cérébraux (AVC)! Réjean Plamondon, professeur à l'École Polytechnique, analyse depuis des années de simples traits de crayon sur une tablette numérique. Il a réussi à établir que lorsqu'un individu sain écrit, le patron de vitesse et d'accélération de son bras est toujours le même. Toute modification de ce profil peut indiquer une dégradation de la santé de nos muscles et de leur capacité à répondre aux commandes du cerveau – des signes pouvant apparaître avant un AVC. 

En collaboration avec la neurologue Louise-Hélène Lebrun du CHUM, Réjean Plamondon tente de faire le lien entre plusieurs facteurs reliés au risque de subir un AVC (âge, obésité, hypertension, etc.) et une modification de la signature. Les chercheurs espèrent ainsi mettre au point un outil de dépistage simple et rapide que l'on pourrait utiliser de chez soi. 

Date de diffusion : 15 octobre 2013

Magazine - 7 min 32 sec

Québec - Productions Pixcom - 2013