Une main robotisée dotée du sens du toucher (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Une main robotisée dotée du sens du toucher (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Le code Chastenay - Saison 6 - Hiver

Il est léger, polyvalent et simple d'utilisation. Il s'appelle JACO. Créé par deux étudiants de l'École de technologie supérieure, fondateurs de l'entreprise Kinova, il rend de précieux services au quotidien à de nombreuses personnes privées de l'usage de leurs bras. Ce bras robotisé est muni d'une main à trois doigts et deux phalanges qui permettent de manipuler avec délicatesse des objets de toutes les formes et dimensions.

JACO peut même ramasser un œuf sans briser sa coquille! Mais cette technologie a des limites. Par exemple, sans l'œil attentif de l'utilisateur, comment savoir si la main touche bel et bien à l'objet qu'il veut saisir? Pour y remédier, Kinova collabore avec un professeur de l'ÉTS, Vincent Duchaine, qui travaille à la création de capteurs sensoriels capables d'indiquer à l'ordinateur que la « peau » du robot est bel et bien en contact avec une surface. Chacune des phalanges des doigts de JACO sera recouverte de tels capteurs. Prochaine étape : se rapprocher encore un peu plus de la peau humaine en développant des capteurs microstructurés sensibles à la chaleur et à la vibration.

Date de diffusion : 22 janvier 2013

Magazine - 5 min 59 sec

Québec - Pixcom en collaboration avec Télé-Québec - 2013