Les animaux sont-ils capables d'empathie? (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Les animaux sont-ils capables d'empathie? (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Le code Chastenay - Saison 6 - Hiver

Avoir de l'empathie, c'est pouvoir se mettre à la place des autres et partager leurs émotions. Depuis toujours, on croyait cette capacité réservée au genre humain. Mais le spécialiste du comportement animal américain Frans de Waal soutient que certains animaux en seraient aussi dotés. Dans son dernier livre, L'âge de l'empathie, les exemples d'altruisme animal abondent. De Waal a lui-même effectué plusieurs expériences avec des primates mettant à l'épreuve leur capacité à se soucier d'autrui.

Des chercheurs de l'Université de Chicago ont pour leur part observé des signes d'empathie chez une espèce beaucoup plus « primitive » : le rat. Mais la thèse de l'altruisme animal ne fait pas l'unanimité parmi les scientifiques. D'autres chercheurs étudient l'empathie en passant par… le bâillement, un comportement qui serait non seulement contagieux, mais dont la contagion serait liée à l'empathie qu'on a pour l'individu qui baille. Ce phénomène s'observe non seulement chez les humains, mais aussi chez les animaux qui vivent en groupe, comme les primates. Mais est-ce vraiment de l'empathie ou simplement la contagion d'un comportement?

Date de diffusion : 15 janvier 2013

Magazine - 4 min 54 sec

Québec - Pixcom en collaboration avec Télé-Québec - 2013