Un remède naturel pour les terrains contaminés (Segment)

Un sol contaminé à l'extrême, saturé de polluants pétroliers… Ici à Varennes, une cinquantaine de scientifiques et techniciens sont à l'œuvre pour nettoyer ce site, mais avec une méthode toute naturelle – soit avec des champignons, des plantes et des bactéries. Ces organismes sont utilisés depuis quelques années pour décontaminer des terrains, mais cette fois, la science mise sur leur action en synergie.

Mohamed Hijri, chercheur à l'institut de recherche en biologie végétale de l'Université de Montréal, travaille sur des super-champignons et bactéries capables de dégrader les hydrocarbures en un temps record. D'autres chercheurs ont aussi planté 25 000 saules de 11 variétés différentes. Pourquoi des saules? Parce qu'ils sont très résistants et qu'ils n'ont pas d'égal pour absorber les métaux lourds. L'objectif de ce méga-projet : développer un produit commercialisable naturel. Il suffirait ensuite de laisser la Nature faire son œuvre…

Date de diffusion : 6 novembre 2012

2012
Classification
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle
  • Collégial C Collégial