Détection des empreintes digitales jusque-là indétectables (Segment)

Une victime gît par terre dans un stationnement, un jour de pluie. Tout est détrempé. Normalement, cette scène de crime serait un véritable casse-tête pour les enquêteurs. Plus maintenant : Alexandre Beaudoin, du Laboratoire de développement des empreintes digitales latentes de la Sûreté du Québec, a mis au point une nouvelle technique qui permet de détecter les traces de doigts sur des surfaces mouillées poreuses – comme le carton, le bois non traité ou le papier de construction.

Son idée de génie : utiliser deux colorants normalement utilisés dans les laboratoires de biochimie, soit le Oil Red O et le R6G. Il suffit ensuite d'un rayon laser pour faire apparaître l'empreinte, puis elles seront comparées à celles qui sont regroupées dans les bases de données de la police. Le reste est entre les mains des enquêteurs!

Date de diffusion : 25 septembre 2012

2012
Classification
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle
  • Collégial C Collégial