La conservation du sang de cordon pour guérir plus d'enfants (Segment)

Les cellules souches ont acquis une grande notoriété à cause de leur formidable potentiel thérapeutique. Par exemple, elles sont capables de reconstituer un système immunitaire affaibli par la chimiothérapie et la radiothérapie. On en retrouve, entre autres, dans le sang de cordon ombilical.

Seule ombre au tableau : la greffe ne prend pas chez tous les patients. Isabelle Louis, directrice scientifique de la banque de sang de cordon de l'hôpital Sainte-Justine, cherche à augmenter le taux de succès de ces greffes.

Une partie de la réponse se trouve dans les méthodes d'entreposage du sang de cordon avant que celui-ci ne soit acheminé vers les banques pour y être congelé. Ses recherches ont démontré qu'un échantillon laissé sur le comptoir pendant 72 heures après le prélèvement s'avère inefficace. Selon ses résultats, l'échantillon doit être congelé ou réfrigéré tout de suite après le prélèvement. Ces travaux permettront de mieux définir les protocoles d'entreposage du sang de cordon.

Date de diffusion : 25 septembre 2012

2012
Classification
  • Secondaire 2e cycle S2 Secondaire 2e cycle
  • Collégial C Collégial