En pédopsychiatrie

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
En pédopsychiatrie
Cette vidéo fait partie de la série Soins intensifs

Éviter l'irréparable chez les jeunes adolescents en détresse

La pédopsychiatre Johanne Renaud et son équipe se consacrent aux jeunes atteints d'un trouble de santé mentale à l'Institut Douglas. Ensemble, ils veillent à s'assurer qu'aucun de leurs protégés ne commette l'irréparable. Les besoins sont grands pour s'occuper de ces adolescents qui souffrent et ont le mal de vivre. Et pourtant les ressources manquent. Les chiffres sont éloquents : alors que le Québec demeure le champion du taux de suicide à l'adolescence, ils sont à peine 200 pédopsychiatres pour l'ensemble du Québec – 194 plus précisément – pour répondre à la demande croissante des jeunes patients touchés par des problèmes de santé mentale : dépression, troubles de la personnalité, psychose, anxiété, troubles de comportement, déficit d'attention, troubles bipolaires, troubles de l'alimentation.

En suivant Johanne Renaud, c'est un univers difficile d'accès et limité par les ressources qui ouvre ses portes. Nous découvrons un lieu où se retrouvent des patients de plus en plus jeunes, touchés par des maladies dont le traitement est de plus en plus exigeant, alors que la société peine encore à reconnaître la maladie mentale comme une « vraie » maladie.

Date de diffusion : 26 mars 2012

Magazine - 45 min 55 sec

Québec - Productions Claire Lamarche Inc. - 2010