Être père après 50 ans : les risques (Segment)

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Être père après 50 ans : les risques (Segment)
Cette vidéo fait partie de la série Une pilule, une petite granule - Saison 8 - Hiver

La question du public

Malgré les idées préconçues voulant que les hommes puissent concevoir des enfants tout au long de leur vie, la littérature scientifique démontre aujourd'hui que la paternité tardive peut représenter certains risques. Des études épidémiologiques ont démontré que les hommes plus âgés vont mettre plus de temps à concevoir un enfant que les plus jeunes, et que les taux d'avortement spontané chez la femme seront plus élevés quand le père est plus âgé. Le taux d'autisme et de schizophrénie est plus élevé chez les enfants conçus par des pères âgés de plus de 40 ans, et ce, même si la mère a moins de 30 ans.

Date de diffusion : 19 janvier 2012

Magazine - 3 min 22 sec

Québec - Téléfiction Productions inc. en collaboration avec Télé-Québec - 2011