Sauver une entreprise en difficulté par la mobilisation citoyenne?

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Sauver une entreprise en difficulté par la mobilisation citoyenne?
Cette vidéo fait partie de la série Kilomètre zéro - Saison 3 - Hiver

Des citoyens à la rescousse de leurs entreprises!

Les fluctuations économiques des dernières années ont provoqué la fermeture de bien des commerces, usines et manufactures. À travers le Québec, des citoyens préoccupés par la survie de leur milieu se mobilisent. Mars 2010 : un fabricant américain de stores décide de fermer son usine de Boisbriand, poussant 150 travailleurs au chômage. Les sept cadres de l'entreprise choisissent alors de se battre. Ils rachètent l'usine et relancent la production. À Petit-Saguenay, la scierie, fermée depuis plus d'un an, revit aujourd'hui sous forme d'une coopérative de solidarité. L'engagement des travailleurs et des citoyens a permis de sauvegarder l'entreprise. La vie économique des petits milieux est des plus fragiles et chaque entreprise, aussi petite soit-elle, contribue à sa bonne santé. Les citoyens en sont conscients, et depuis le début des années 80, ils participent activement à la vitalité de leur municipalité.

  • Sauver son lait – Après 63 ans d'existence, l'annonce de la fermeture de la Laiterie Château en 2006 choque bon nombre de Gatinois. La communauté se mobilise alors et le projet Laiterie de l'Outaouais voit le jour. Plusieurs citoyens, dont la famille Charlebois, s'engagent à boire du lait, beaucoup de lait, pour ramener à la vie ce fleuron régional. Un reportage de Philippe-David Gagné, Outaouais.
  • Qui va redémarrer l'usine? – À Ville-Marie, en 2008, l'usine de placage de bois Temlam fait faillite. Cent trente emplois sont ainsi perdus, une catastrophe pour cette communauté d'à peine 2 500 habitants. Quatre mois plus tard, un comité de relance, composé de gens d'affaires et d'anciens employés, décide d'acquérir l'entreprise. Aujourd'hui, le cœur de Ville-Marie bat de nouveau. Un reportage d'André Cullen, Témiscamingue.
  • Unir ses voix – La radio CHNC de New Carlisle, première station à donner sa chance au jeune René Lévesque, est sauvée in extremis de la fermeture en 2006. Le jour où le propriétaire décide de se départir de la station, les travailleurs choisissent de prendre la relève. Ils créent une coopérative leur permettant de conserver leurs emplois et de moderniser l'entreprise. Un reportage de Mathieu Boudreau, Gaspésie.

Date de diffusion : 28 février 2011

Magazine - 22 min 58 sec

Québec - Télé-Québec, Québec - 2011