Comment réduire l'isolement social des personnes handicapées?

Vous n’êtes présentement pas connecté au site CVE. Seuls les utilisateurs abonnés peuvent se connecter pour visionner les vidéos en entier et en haute résolution.

Si vous faites partie du personnel d’un établissement abonné, veuillez communiquer avec le responsable technique de votre établissement pour connaître la procédure de connexion.

Comme utilisateur anonyme vous pouvez visionner uniquement un extrait en basse résolution. Pour ce faire, cliquez sur l’image.

Si vous désirez vous abonner, cliquez ici.
Comment réduire l'isolement social des personnes handicapées?
Cette vidéo fait partie de la série Kilomètre zéro - Saison 3 - Automne

Que fait-on pour l'intégration des personnes handicapées?

Au Québec, plus de 750 000 personnes vivent avec un handicap, soit 10 % des Québécois. Avec le vieillissement de la population, ce pourcentage ne cessera d'augmenter. Les élus et la population en général s'accordent pour dire qu'il y a un manque d'accessibilité pour les personnes handicapées. Le gouvernement a adopté tout récemment une politique pour accroître leur participation sociale. Une politique qui n'avait pas été revue depuis 25 ans. Il y a donc encore bien du chemin à parcourir avant d'offrir aux personnes handicapées une meilleure intégration au monde du travail, une plus grande accessibilité aux lieux publics, ainsi qu'un univers de loisirs et de sports plus varié.

  • Un bénéfice pour tous – Pour sortir les personnes handicapées de l'isolement, l'accessibilité au travail est l'un des éléments clés. Un obstacle de taille lorsque l'environnement n'est pas adapté à leurs besoins. Manuel et Caroline ont convaincu des employeurs de croire en leurs capacités. Un reportage de Jacques Alexandre Fortin, Chaudière-Appalaches.
  • Adapter les mentalités – Parmi les objectifs du gouvernement, il est question de faciliter le déplacement des personnes handicapées de même que leur accès aux lieux publics, et ce, dans l'ensemble des régions du Québec. En Outaouais, Sylvie et Rachel nous démontrent avec humour que, malgré tout, nous sommes encore loin du but. Un reportage de Philippe-David Gagné, Outaouais.
  • Sortir la tête de l'eau – En Estrie, la Fondation des sports adaptés mise sur le sport pour sortir de l'isolement ceux et celles qui vivent avec un handicap. Curling, vélo, ski alpin, et depuis peu, ski nautique, ont permis à des gens comme Marc et Sébastien de se dépasser et de retrouver confiance en eux. Un reportage de Nathalie Roy, Estrie.

Date de diffusion : 1er novembre 2010

Magazine - 22 min 58 sec

Québec - Télé-Québec, Québec - 2011